Comment promouvoir une coexistence saine chez les enfants

Posté sur27/04/2020 1137
Aimer0

La coexistence est basée sur un ensemble de règles et normes sociales qui doivent être inculquées quotidiennement dans le cadre de l'éducation et de la formation des petits. Ces règles sont basées sur la tolérance et l'adaptation que chacun atteint en faisant face aux coutumes des autres pour vivre ensemble en paix. Parmi ces règles, on peut saluer au réveil, dire au revoir au coucher, être poli, gentil et même demander pardon.

La coexistence consiste à enseigner aux enfants à respecter les droits des autres, à adopter des comportements axés sur le respect, la solidarité et l'empathie.

Cette communication peut être encouragée par des rencontres constantes entre parents et enfants qui leur permettent de se connaître plus profondément, de se renseigner sur leurs expériences et leurs perspectives sur la vie, un exercice qui éduquera l'enfant à apprendre à écouter et à être entendu et à apprendre que tout type de situation est résout toujours est par le dialogue.

Une partie de cette coexistence est également axée sur le respect du temps de ceux qui composent la famille avec laquelle ils vivent, la planification des activités quotidiennes de chacun permet une coexistence pacifique, où les activités indépendantes que chacun doit réaliser selon leur rôle et leur rôle à la maison et selon leurs hobbies, cela conduira au respect et à l'empathie familiale.

L'ordre est un élément fondamental d'une bonne coexistence à la maison, enseigner ces principes aux enfants garantira qu'il y a de l'amour pour l'environnement dans lequel il vit, ce qui fait que ceux qui vivent avec lui se sentent respectés. Cet ordre est inculqué depuis l'enfance et avec l'exemple des parents: leur apprendre à garder leur chambre à jour renforcera également la discipline et la sécurité mentale, obtenant une plus grande confiance en soi pour la résolution des conflits et dans l'accomplissement de leurs tâches quotidiennes, étant plus attentif et concentré.

Une interaction constante avec les membres de la famille génère un équilibre entre ses propres connaissances et la reconnaissance des autres, ce qui permet un rapport de groupe. Pour favoriser cette interaction familiale, il est suggéré de mener des activités participatives organisées entre tous qui permettent la jouissance collective.

Partager des dîners ou des jeux en famille encourage une coexistence saine et l'engagement mutuel à veiller les uns sur les autres, faisant de ces rencontres des moments de joie et de renforcement familial.

Produits liés

Paramètres

Menu

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles aimés.

Se connecter